vendredi 31 août 2007

encyclopédies numériques et occultisme

C'est fou ce que c'est chronophage, wikipedia, quand on commence à s'y intéresser de près et à vouloir contribuer... J'ai déjà commencé un peu sur l'article "Walter Crane", ça m'a pris une soirée. L'article "conte" est maladroit et bourré d'erreurs, il va falloir remédier à la chose, et là ça ne va pas prendre qu'une soirée.

L'article sur "René Guénon" est un cas d'école, qui m'a été indiqué par un ami, Vivien. La page est très courte, mais dès qu'on clique sur l'onglet "discussion", on se rend compte qu'une polémique a enflé depuis maintenant plus d'un an, je crois.

René Guénon est un occultiste français du début du xxe siècle (les guénoniens me détesteraient s'ils voyaient que je le qualifie d'occultiste, mais c'est malheureusement vrai), initié au soufisme, et qui toute sa vie a voulu prouver (ou plutôt il assène sa thèse avec toute l'autorité que son "initiation" lui confère) la profonde vérité de la tradition orientale, au regard de laquelle la modernité occidentale est propagatrice d'illusions et de mensonges.

Ce qui est génial avec ses admirateurs (et souvent avec René Guénon lui-même), c'est la manière dont ils ont de refuser toute interprétation un tant soit peu critique, sous prétexte que les non-initiés "ne peuvent pas comprendre", empêtrés qu'ils sont dans la rationalité techniciste qui caractérise la pensée occidentale. Ils refusent notamment toute critique faite par un universitaire, si celui-ci n'est pas guénonien. On sent des relents de Heidegger mal digérés dans cet éloge de la "pensée traditionnelle", qui font que je ne fais pas partie, justement, des admirateurs de Guénon. Autant j'adore les symboles et je pense qu'un ésotérisme peut être pratiqué de manière intelligente, autant je déteste ce genre d'élitisme qui allie la fatuité à l'absence de discernement.


Je constate que Thelemapedia ne possède pas d'article sur Guénon, et pour cause: cette encyclopédie en ligne consacrée à l'occultisme est tenue, comme son nom l'indique, par des admirateurs de l'oeuvre d'Aleister Crowley (je donne le lien vers l'article anglais parce qu'il est autrement plus complet).

Occultiste lui-même fasciné par l'Orient (il reçoit une révélation d'Horus, en Egypte, révélation qui prend la forme d'un Livre de la Loi), Crowley traîne derrière lui une réputation sulfureuse de sataniste licencieux, qui opérait des rituels de magie sexuelle et extatique. Exactement le genre de personnage que ne pouvait supporter Guénon, qui s'était après tout converti à l'islam, religion qui ne porte pas les "suppôts de Satan" dans son coeur. En même temps, derrière Guénon et Crowley, on retrouve un conflit, dixit un autre ami, Jérôme, entre occultisme français et anglo-saxon. Entre une manière très abstraite, assez conceptuelle de comprendre les symboles (Guénon), et au contraire une manière rituelle (Crowley), plus concrète.

Dans un tout autre genre, pour ceux que ça intéresse, je renvoie également à la formidable encyclopédie numérique alternative, conservapedia, qui comme son nom l'indique, voit les choses d'un point de vue conservateur, à l'américaine qui plus est.

Ses chevaux de bataille: la remise en cause de la théorie de l'évolution, l'éloge des états-unis ("The US is currently the world's sole superpower; it has the world's largest economy, and is recognized as having the world's most powerful military.", ils sont pas du tout effrayés par la Chine, eux...), la lutte contre l'avortement, etc.

6 commentaires:

Lamousmé a dit…

j'ai moi aussi été très frappé par ce manque de distanciation des admirateurs de Guénon!!
ce sujet, l'occultisme, me passionne dans la littérature et je viens de dévorer le livre de Muray sur le 19 ème siècle!

M. Patouche a dit…

C'est marrant un collègue me parlait de Guénon ce midi. Et oui Conservapedia, c'est merveilleux.

François a dit…

=> lamousmé, je présume que tu veux parler de Margaret Murray, qui s'est intéressée à l'histoire de la sorcellerie?

Lamousmé a dit…

non non je parlais d'un essai tres interressant de philippe Muray "le 19 ème siècle à travers les ages"!!

François a dit…

En effet, je ne connais pas ce livre de Philippe Muray, qui a l'air passionnant. J'aime bien Philippe Muray, qui a toujours une vision assez cinglante des choses. Mais je le trouve tout de même trop cynique. Je suis plus idéaliste. Il a toujours officié dans le pamphlet, j'aimerais qu'il ait pu, de temps à autre, donner quelques éloges positifs, et, comme on dit aujourd'hui, proposer au lieu de critiquer tout le temps. Mais la critique est souvent constructive...

Lamousmé a dit…

oui je suis assez de ton avis mais il faut reconnaitre que Muray avait un sacré talent!!! le livre à plein de défauts notemment des oublis impardonnable sur un tel sujet mais je l'ai quand même beaucoup aimé car c'est très brillant et finalement le sujet est assez peu évoqué de nos jours!!! je le recommande donc chaudement!!! ;o)