samedi 17 novembre 2007

Tour de blogs

A l'invitation de Pernette, et contrairement à mes habitudes, je sors de ma tanière pour parler des blogs, et non pas "créer du contenu", comme on dit. Désolé M. Patouche :-)

Vu que Pernette m'a taguée sur son site (pour la deuxième fois, je suis très flatté!), il paraît que je "dois" faire la publicité de 5 blogs sur lesquels j'apprécie d'aller de temps en temps. Je ne suis pas un grand blogonaute, mais bon... voici la règle du jeu initiale:

“Les personnes récompensées doivent publier un article dans lequel elles feront apparaître à leur tour 5 blogs qu’elles apprécient, avec les liens vers ces derniers pour qu’on puisse les visiter.
Faire un lien vers Ilker pour que l’on puisse savoir d’où vient le prix… !!”

Tout d'abord, l'incomparable Youpifrance, qui est un site d'information sur l'actualité qui cultive le bon goût et la plaisanterie fine, avec des tags très utiles comme "degaullexxxanalgratuit" ou bien "Comité Miss France", "bougnoule", "crève pourriture d'outre espace", et j'en oublie certainement (je cite de mémoire). Un site très sérieux, donc, dans lequel tout est à prendre pour argent comptant, et dans lequel les analyses politiques les plus fines se marient avec les considérations les plus édifiantes sur le déclin de la pêche au poulpe en Mauritanie.

Ensuite, sur un ton un peu différent, je me permets de recommander la visite du blog culinaire de Pernette, avec lequel je suis en totale communion du point de vue gastronomique. J'ai déjà testé moi-même quelques-unes de ses recettes, c'est délicieux, et je ne désespère pas qu'elle rende compte de quelques-unes des miennes que je lui ai envoyées.

Puis, sur des thématiques qui sont plus proches de mon "travail", le blog textuel de Gilles, un ami féru de culture coréenne, dont je trouve les analyses plastiques très intéressantes (il ne parle pas que d'art coréen, rassurez-vous).

Il est difficile de ne pas parler de l'excellent blog d'images tirées de livres, bibliodyssey, qui écume les bibliothèques numériques du monde entier pour donner en pâture à nos yeux avides, des images splendides, tirées de toutes les formes de livres d'images possibles, du manuscrit médiéval au livre enfantin du XXe siècle, en passant par l'estampe victorienne, les cartes géographiques de la Renaissance, les manuels de démonologie du XVIIe siècle, etc. Site bourré d'images, avec à chaque fois une (trop) brève présentation du livre dont elles sont tirées. Pas du tout un blog qui fait réfléchir, mais plutôt une espèce de corne d'abondance d'images toutes plus belles les unes que les autres. Et puis on n'apprend pas qu'avec des mots!

Enfin, un excellent blog littéraire qui souvent mérite de s'y attarder un peu, celui de Pierre Assouline, dont je ne connais pas tellement l'oeuvre littéraire, mais dont j'apprécie le ton quand il parle du monde des lettres, du livre, de l'édition, des dessous des prix littéraires, etc. Le récent billet intitulé "Tintin au Congo, Sarko à Dakar", est très intéressant.

Et puis, tant qu'on y est à parler des blogs, je me permets de faire en quelque sorte de la "publicité négative", et de déconseiller fortement de laisser des commentaires sur le blog d'Alain Korkos, "La boîte à images". Je vais m'attarder un peu sur ce que je reproche à ce blog.

Le gros défaut de M. Korkos, alias M. Ka, est d'affirmer parfois de manière très péremptoire ses interprétations. Récemment, j'ai eu le malheur de faire quelques remarques qui étaient destinées non à nier, mais à relativiser son point de vue, sur un sujet que je pense connaître un peu (l'illustration des contes de fées). Je me suis fait renvoyer comme un malpropre, après un long débat où M. Ka a fait preuve d'un certain ridicule dans son argumentation, qui consistait essentiellement à dire qu'étant donné qu'il est illustrateur depuis plus de trente ans, il est bien placé pour savoir ce qui s'est passé dans la tête de Gustave Doré quand il a illustré La Barbe Bleue de Perrault. Un argument d'autorité, donc, que je me suis permis de stigmatiser comme tel.

Ma récompense, pour avoir essayé d'aider M. Ka à sortir de ses approximations, a été l'effacement de tout le débat dans la liste des commentaires. Comme ça, M. Ka est sûr qu'un prochain lecteur de son blog ne risque pas de voir le ridicule dans lequel il s'est enfoncé. Certains de ses lecteurs l'ont visiblement soutenu, mais d'autres lui ont au contraire fait remarquer le caractère déplacé de son attitude, et ont "pris ma défense". Leur message a également été effacé. En conséquence de quoi, je supprime son site de la liste de mes liens, à regret car de temps à autres, ses analyses sont intéressantes, à défaut d'être approfondies.

4 commentaires:

vasco a dit…

Les contes de fées sont d'une efficacité redoutable, cette clé de Barbe Bleue nous a ouvert une bien sombre boîte !
Ce n'est pas la première fois que M Korkos s'adonne à l'approximation, et au charcutage de ses contradicteurs (pourtant vos propos me semblaient mesurés) ; vous avez dû ouvrir une porte interdite pour mériter de passer ainsi à la trappe ! .
Du coup, comme vous j'ai supprimé son site de mes liens, même si c'est un peu dommage car effectivement ses articles peuvent être intéressants, mais à ce stade de mauvaise foi l'analyse d'art devient de la tartufferie, ou un fond de commerce.
Je ne sais si beaucoup de ses admirateurs regardent les images autrement, mais je crois surtout qu'au royaume du borgne Ka les aveugles sont des moutons de Panurge qui admirent, et engraissent, un roi nu.

François a dit…

Merci encore une fois de votre soutien, M. Gromy. Je trouve votre métaphore finale très rabelaisienne! Et Dieu sait que Rabelais méprisait les incultes qui se complaisaient dans leur ignorance.

Herve-phi a dit…

Parmi les tags très utiles de Youpifrance, tu as oublié "Schtroumpführer".

Blague à part, de Pierre Assouline, je te conseille la biographie D'Hergé, passionnante même si l'on n'est pas un fan de ce dessinateur.

Pernette a dit…

Merci de t'être finalement prêté au jeu et encore désolée pour le cadeau empoisonné (je m'en doutais, en fait...). Je ne recommencerai pas!
Bon, j'essaie de faire mon marché demain en fonction de ta dernière recette. Je pourrai ainsi rapidement en rendre compte!
Pernette.