vendredi 5 décembre 2008

Un Noël sous le signe des Grimm

Même si le Visage Vert m'a devancé dans son commentaire de mon dernier billet, je me permets de réitérer l'information de manière plus officielle: durant ces étrennes, Grimm est à l'honneur au Théâtre de l'Odéon, ainsi qu'à France Culture qui retransmettra les spectacles. Du lundi au vendredi de 20h00 à 20h30, le samedi de 20h00 à 21h00, et le dimanche de 17h30 à 18h00, on pourra ainsi écouter sur France Culture des lectures, adaptations théâtrales et créations radiophoniques à partir de la nouvelle traduction de Natacha Fertin, qui paraîtra chez Corti en mai 2009. Un programme complémentaire autour de l'œuvre des Grimm, comprenant notamment un reportage sur la Blanche-Neige de Robert Walser, est également décrit à la fin du programme retranscrit ci-dessous. Bonne écoute, et pour les Parisiens bon spectacle de Noël!

Du lundi 22 au dimanche 28 décembre RÉVEILLON CHEZ LES GRIMM
« LES CONTES POUR LES ENFANTS ET LA MAISON » des frères Grimm enregistrés en public à l'Odéon-Théâtre de l'Europe

Publié pour la première fois en 1812-1815, le recueil de contes des frères Grimm devait connaître une grande fortune littéraire, au point d'être, près de deux cents ans plus tard, l'ouvrage en langue allemande le plus traduit et le plus célèbre dans le monde entier, après la Bible de Luther. La postérité a retenu un nom collectif, « les frères Grimm », mettant au second plan leurs prénoms respectifs, Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859), les deux aînés d'une fratrie composée de cinq frères et d'une sœur. Si on les désigne ainsi, c'est en raison de la formidable communauté de vie et de création qu'ils ont formée durant près de soixante ans. Le but qu'ils poursuivaient était avant tout d'ordre scientifique : au fil des sept éditions successives qu'a connu de leur vivant le recueil de contes, ils ont continué à collecter des récits d'origines géographiques diverses, issus de sources écrites et orales, les accompagnant de préfaces et de commentaires. A la différence de leurs ouvrages consacrés au patrimoine littéraire et linguistique de l'Allemagne, les Grimm ont choisi de mettre en lumière le caractère universel des contes, ce qui témoigne d'une connaissance des langues et des littératures étrangères qui force l'admiration, ainsi que de leur ouverture au monde.
Les Contes pour les enfants et la maison des frères Grimm sont à paraître dans une toute nouvelle traduction de Natacha Rimasson-Fertin aux éditions José Corti dans la collection Merveilleux en mai 2009.

lundi 22 décembre Le conte du genévrier - Jorinde et Joringel
Lecture par Ariane Ascaride
Enregistrement en public à l'Odéon-Théâtre de l'Europe dimanche 14 décembre à 15h
Ces contes ont en commun leur caractère sombre et inquiétant, qui s'incarne tantôt dans le personnage de la marâtre, tantôt dans celui de la sorcière qui règne sur la forêt. Mais comme le veut la loi du genre, le bien et l'amour finissent par triompher...

mardi 23 décembre Monsieur Korbès - Les gens avisés - L'oie d'or - La clé d'or
Lecture par Jacques Bonnaffé
Enregistrement en public à l'Odéon-Théâtre de l'Europe samedi 13 décembre à 17h
Mise en scène Olivier Py, réalisation Christine Bernard-Sugy
Sagesse et folie ne sont pas toujours là où on le croit : tel est le message de Monsieur Korbès, Les gens avisés et L'oie d'or, trois contes satiriques où le triomphe appartient à celui que l'on tient pour idiot ou insignifiant. Dans ces récits, la sympathie du lecteur-auditeur va aux innocents, à qui la chance sourit, et le rire l'emporte lorsqu'animaux et objets se liguent contre l'homme.

mercredi 24 décembre Les souliers usés à la danse - Rumpelstilzchen - Les trois fileuses

jeudi 25 décembre La salade qui transforme en âne - Gretel la maligne

vendredi 26 décembre Le conte du pêcheur et de sa femme - Le renard et les oies
réalisation Jean-Matthieu Zahnd

samedi 27 décembre
20h - 21h DROLES DE DRAMES REVEILLON CHEZ LES GRIMM
La vraie fiancée d'Olivier Py d'après les frères Grimm
mise en scène Olivier Py
version radiophonique réalisée par Christine Bernard-Sugy
Enregistrement en public à l'Odéon-Théâtre de l'Europe samedi 13 décembre à 15h
Pour Olivier Py, les contes des frères Grimm n'ont été que trop longtemps « considérés comme une vitrine idyllique pour petites filles en quête de prince ». La plupart de ces contes n'ont rien de puéril, au contraire : recueillis et rédigés par des contemporains de la grande génération du romantisme allemand, leur merveilleux est d'autant plus frappant qu'il se détache sur un fond de gravité. L'oeuvre des frères Grimm offre « un moyen de parler aux enfants de ce dont on ne leur parle pas ». Deux des contes des frères Grimm ont d'ores et déjà été adaptés par le metteur en scène : La Jeune fille, le diable et le moulin et L'eau de la vie. À l'occasion de leur présentation aux Ateliers Berthier, il a décidé de leur adjoindre l'adaptation d'une troisième histoire, La vraie fiancée, surprenant carrefour où Cendrillon croise Peau d'Âne : « Il était une fois une fille jeune et belle, mais sa mère était morte quand elle était enfant, et sa marâtre faisait tout pour la chagriner... »
Avec Céline Chéenne, Samuel Churin, Sylvie Magand, Thomas Matalou, Antoine Philippot, Benjamin Ritter.
La vraie fiancée d'Olivier Py est jouée aux Ateliers Berthier du 23 décembre 2008 au 18 janvier 2009 dans une mise en scène d'Olivier Py. La pièce est à paraître chez Actes-Sud Papiers en décembre 2008.

dimanche 28 décembre
17h30 - 18h ENFANTINES REVEILLON CHEZ LES GRIMM
La gardeuse d'oies à la fontaine
Réalisation Jean-Matthieu Zahnd

Et aussi

lundi 22 décembre
12h-13h30 TOUT ARRIVE par Arnaud Laporte
Avec Olivier Py

samedi 27 décembre
18h30-19h JUSQU'A LA LUNE ET RETOUR par Aline Pailler
Grimm et les enfants
22h10 - 23h PERSPECTIVES CONTEMPORAINES coordination Blandine Masson
Blanche-Neige de Robert Walser
Réalisation Jean Couturier
Blanche-Neige est l'un des écrits décisifs de Robert Walser comme le souligne Walter Benjamin, dès 1929 : «... Blanche-Neige, l'une des œuvres les plus profondément significatives de la poésie récente. Elle suffit à elle seule à faire comprendre pourquoi cet écrivain, apparemment le plus fantaisiste de tous, fut un auteur de prédilection pour l'inflexible Kafka. » De la Blanche-Neige des Grimm, qui sert de prologue implicite à cette œuvre poétique-dramatique où tout se joue une fois « qu'ils furent heureux » entre une Belle-mère équivoque et bien vivante, un chasseur viril et un prince fuyant, ne semblent rester que ces mots de Blanche-Neige : « C'est un mensonge noir et fou, dur à entendre, bon à faire peur aux enfants. Va-t'en mensonge ! »
Avec Pierre Notte, Alice-Yann Schmidt, Michel Robin, Francine Bergé, Olivier Martial.
Le texte est édité chez José Corti.

[Illustrations: Rackham pour Grimm, 1917 et 1909]

1 commentaire:

Le Visage vert a dit…

Sorry pour l'interminable commentaire... Votre reprise est plus élégante (et bien joliment illustrée.)