lundi 28 janvier 2008

ObZen

Le prochain album de Meshuggah sort le 7 mars prochain! Une liste des morceaux est déjà disponible, ainsi que la couverture de l'album, que je trouve bien moins convaincante que les précédentes qui restaient assez abstraites, et donc assez proches, je trouve, du style hermétique de ce groupe de death métal un brin schizophrénique.

On remarquera que le groupe a conservé la technique de l'image numérique (c'est Tomas Haake, le batteur, qui s'occupe habituellement des couvertures et de la plupart des paroles), mais qu'il a abandonné la composition ultra symétrique et "rayonnante" à partir du centre du format carré, qui caractérisait les trois précédents albums. En comparaison, je trouve la couverture du prochain album assez anecdotique... J'espère que la musique ne suivra pas cette voie.

Par ailleurs, j'ai appris, d'une source non officielle mais assez sûre, que Gojira devrait sortir son prochain album courant septembre, et qu'une courte tournée française était prévue à cette occasion (en septembre donc). Mais bon, visiblement le groupe n'a pas encore commencé à enregister, même si l'enregistrement est prévu au cours des mois qui viennent.

Enfin, dans un autre registre musical, un concert de Einstürzende Neubauten est prévu le 12 mai au Bataclan. J'espère pouvoir me libérer pour y aller...

MàJ du 03-02:
Un morceau du nouvel album de Meshuggah a été publié officiellement, Bleed, et on peut voir sur la quasi-vidéo (suivez le lien) la composition générale d'où a été extrait le détail ci-dessus. A quoi ressemblera la couverture finale? A suivre dans le mois qui vient. D'autre part, comme je le soupçonnais, la couverture n'est plus de Tomas Haake, mais d'un artiste engagé pour l'occasion, Joachim Luetke, ce qui explique le changement profond de style. Contrairement à ce qu'on pourrait penser au départ, la couverture d'Obzen n'est pas purement numérique, mais a été composée à partir d'une photographie.
Les autres morceaux de l'album ont été piratés et sont disponibles sur le net. J'encourage les amateurs à aller les découvrir, tant que ça ne les empêche pas d'acheter l'album au moment de sa sortie.

MàJ du 03-03: la couverture finale du CD reprend, ça me rassure, le parti de la symétrie et de la centralité de la composition. Le détail asymétrique de la tête avec la main ensanglantée, reportés sur la droite, orne le vinyl.

6 commentaires:

M. Patouche a dit…

Ça fait un peu Tool comme univers visuel.

François a dit…

En effet, le côté froid en plus et le côté psychédélique en moins. On pourrait peut-être reconnaître un portrait numérique de Maynard James Keenan dans ce grand homme fin et totalement glabre :-)
D'autant que Meshuggah, il y a quelques années, avait accompagné Tool en tournée américaine: leurs univers symboliques et visuels sont relativement proches, quoique l'expression sonore diffère considérablement.

Benjamin F a dit…

Dans ma chronique, j'ai également mentionné cette ressemblance entre Keenan et le mec de la pochette ;). En tout cas, l'album est vraiment génial, même s'il délaisse les ambiances à la Tool dont ils avaient vaguement essayé de se rapprocher sur Catch 33.

François a dit…

En effet, l'album est très bien, il dépote plus que les précédents, mais les solos de Thordendal sont toujours là, ce qui est bon signe: la "griffe" de mélodies bizarres à la Holdsworth reste toujours bien présente, ce qui enrichit considérablement l'ensemble.

Anonyme a dit…

L'image entière a vraiment la classe, le gros plan est plus bof, ça manque de sang ^^
La musique dépote et surprend toujours autant, dans le jeu mais aussi les structures. Par moment on se fait totalement balader, comme Lethargica qui ne sait pas trop où aller, puis break planant et d'un coup vlan, la baffe paye ta 8 cordes.
Toujours aussi bon, mon groupe préféré héhéhé

Sasquatch a dit…

Enorme. Un album qui renoue avec une certaine tradition "Chaosphérique", sans pour autant se départir de certaines ambiances intéressantes développées sur "I" ou "Catch 33". J'attendais précisément d'eux ce genre de grosse baffe depuis un bon moment. "Meshuggah - Swedish Audio Drug"... y compris au niveau de l'addiction :)